La création génétique

16 programmes de sélection en races bovines et caprines.

AURIVA gère directement ou en partenariat 16 programmes de sélection en races bovines et caprines dont l’objectif est l’amélioration génétique des races pour proposer aux éleveurs des reproducteurs améliorant les performances technico-économiques de leur élevage au meilleur coût.

  • Programme Alpine
  • Programme Saanen

Nos équipes de techniciens et ingénieurs raciaux sélectionnent les meilleures femelles pour les accoupler avec les meilleurs taureaux d’insémination. Les veaux mâles issus de ces accouplements seront ensuite rigoureusement sélectionnés et évalués selon des méthodes qui diffèrent selon les races.

Pour les races Prim’ Holstein, Montbéliarde, Abondance et Tarentaise, les veaux mâles sont génotypé et évalués d’après leur ADN, grâce à la Sélection Assistée par Marqueurs et contrôlés sur leur fonction sexuelle.

Pour les races Blonde d’Aquitaine et INRA 95, les veaux mâles sélectionnés après génotypage intègrent la station de Contrôle individuel à Soual et pour l’Excellence Charolais à la station de la Motte Servolex.

Pour les races Aubrac, Bazadaise et Gasconne, les performances des meilleurs veaux mâles sont évaluées en stations d’évaluation Raciale.

L’utilisation de la Sélection Assistée par Marqueurs : de la SAM à la Sélection génomique…

AURIVA investit depuis 20 ans dans l’amélioration de la connaissance du génome pour développer la sélection génomique en collaboration avec l’UNCEIA et l’INRA. Depuis 2010, des taureaux Prim’Holstein et Montbéliards sont proposés aux éleveurs sur la base d’un index génomique fiable.

Depuis 2016, les taureaux Abondance et Tarentais sont génotypés et diffusés en ferme pour confirmer leur valeur génétique.

La sélection génomique progresse en races allaitantes et intègre dès 2012 le programme de sélection Blond d’Aquitaine. Les jeunes taureaux candidats au Contrôle Individuel seront tous évalués d’après leurs gènes. Cette évaluation, réalisée d’après une simple prise de sang, est un véritable outil d’aide à la décision qui permet de sélectionner plus précisément les champions de demain sur les Aptitudes Bouchères. Côté Qualités Maternelles, les avancées sur la sélection génomique ne permettent pas à l’heure actuelle d’évaluer les femelles, le testage sur descendance reste indispensable. Néanmoins, AURIVA investie dans ce domaine au travers d’un programme propre dénommé MATERGEN.

Qu’est-ce que la Sélection Assistée par marqueurs que l’on nomme communément la génomique ?

La Sélection Assistée par Marqueurs (SAM) est une méthode de sélection qui s’appuie sur la détection, dans le génome, de régions responsables d’une partie de la variabilité d’un caractère comme par exemple le caractère « production de lait » pour les races laitières ou le caractère «  conformation » pour les races allaitantes.

Ces régions sont appelées Quantitative Trait Locus (QTL). Le suivi d’un QTL de génération en génération est réalisé à l’aide de marqueurs situés dans la même région du génome, ce qui permet de prédire la valeur d’un reproducteur (mâle ou femelle). Grâce à la Sélection Assistée par Marqueurs, il est possible d’évaluer la valeur génétique d’un animal dès le stade embryonnaire par une ponction, ou dès sa naissance par une simple prise de sang, ou le prélèvement d’une parti du cartilage de son oreille.

resize1-schema-catalogue-ph2

Races laitières, races allaitantes : des tailles de population de référence qui font la différence

Une population de référence est constituée de taureaux génotypés et évalués d’après les performances de leurs descendants. Elle sert de base à la définition des régions chromosomiques d’intérêt et au calcul des effets génétiques. Plus cette population est grande, meilleure est la fiabilité des index. Les effectifs en races allaitantes sont moindres qu’en races laitières.

Les races Prim’Holstein et Montbéliarde possèdent des populations de référence suffisantes pour publier des index génomiques précis. Ce qui n’est pas encore le cas pour les races Abondance et Tarentaise, ni en races allaitantes où la taille. En races allaitantes, la taille de la population de référence et le nombre de caractères appréhendés ne sont pas aussi importants.

En allaitant, les efforts de recherche se sont concentrés sur les critères d’Aptitudes Bouchères, notamment grâce au projet QUALVIGENE débuté en 2003 dans les stations de testage sur descendances d’Aptitudes Bouchères.

 Les technologies disponibles et les faibles effectifs de taureaux évalués sur les Qualités Maternelles ne permettent pas pour le moment d’utiliser la génomique pour sélectionner ces critères. Le testage sur descendance reste l’unique moyen d’évaluer les Qualités Maternelles d’un taureau. AURIVA est aujourd’hui moteur pour développer des méthodologies fiables pour utiliser la génomique sur ces critères

Le Contrôle Individuel évalue pour chaque taurillon notamment sa Croissance et son efficacité alimentaire en respectant un protocole très strict avec des conditions homogènes. Pour les races Blonde d’Aquitaine et INRA 95, les veaux mâles sont évalués à la Station de Contrôle Individuel des Nauzes  et pour l’Excellence Charolais à celle de la Motte Servolex.

Pour les races Blonde d’Aquitaine et Limousine la valeur génétique des taureaux génotypés et sélectionnés suite au Contrôle Individuel ou au Contrôle en station raciale et à la Fonction Sexuelle est mesurée par une évaluation sur descendance à grande échelle.

Leur valeur génétique sera confirmée d’après les performances de leurs fils et filles. Pour la race Blonde d’Aquitaine, ce testage sur descendance est réalisé en Station à Casteljaloux.

Depuis 2012, AURIVA-Elevage réalise également une évaluation sevrage en ferme pour proposer un panel de taureaux toujours plus complets. De jeunes taureaux du programme sont ainsi évalués sur les performances de leur descendance au sevrage en complément des taureaux engagés dans l’évaluation Qualités Maternelles en Station.

Pour les races Prim’ Holstein, Montbéliarde, Abondance et Tarentaise les taureaux sont sélectionnés d’après leurs résultats génomiques et proposés directement aux éleveurs sur la base d’un index génomique.

A TÉLÉCHARGER