TE et biotechnologies

De la Transplantation Embryonnaire aux techniques d’Ovum Pick Up et de Fécondation in Vitro

Démultiplier au maximum les meilleurs animaux, préparer la génération suivante et proposer aux éleveurs de bénéficier de l’amélioration génétique par l’Insémination Animale, tel est l’ambitieux programme que AURIVA souhaite mener grâce aux nouvelles technologies.

La station de donneuses d’embryons et le laboratoire « OPU-FIV » de DENGUIN produisent 4981 embryons bovins par an  grâce à la technique d’OPU-FIV.

La fécondation des ovocytes prélevés et la culture des embryons sont désormais réalisées en laboratoire, « in Vitro ».

Cette technique garantit une production accrue d’embryons. Les ovocytes sont récupérés par OPU (Ovum Pick Up) sous ponction échoguidée, au laboratoire de Denguin.

En 2010, avec l’arrivée de la SAM (Sélection Assistée par Marqueurs) et de la génomie, on peut évaluer la valeur génétique d’un animal par une simple prise de sang.

Cette évaluation beaucoup plus rapide et moins onéreuse que l’ancien système, qui consistait à évaluer les animaux d’après leur descendance, induit l’intérêt d’augmenter le nombre de descendants par donneuse sélectionnée. L’OPU-FIV prend une nouvelle dimension. En Septembre 2009, le laboratoire de Denguin s’équipe avec comme objectif de réaliser la production complète d’embryons OPU-FIV.

Les avantages de la technique de la Fécondation In Vitro

La technique FIV permet la production d’un plus grand nombre d’embryons par rapport au Transfert Embryonnaire. De plus, elle permet d’obtenir des embryons à partir d’ovaires d’abattoir, de vaches qui présentent des problèmes reproductifs ou qui ne répondent pas positivement aux procédures de super ovulation et de production d’embryons par méthode conventionnelle.

La technique OPU-FIV permet de produire des embryons d’une femelle au premier tiers de sa gestation. Tout comme le Transfert Embryonnaire, cette technique permet de diminuer les risques de transmission de maladies, de réduire l’intervalle entre les générations, d’augmenter le nombre de veaux provenant de vaches sélectionnées et ainsi d’accélérer l’amélioration génétique.

“En 2009, les tous premiers embryons FIV issus d’ovocytes d’abattoir et d’OPU (donneuses vivantes) ont été produits au laboratoire de Denguin.”

la Station de Denguin, un outil indispensable

Ouverte en 1994, la Station de Denguin est un outil indispensable à la production d’embryons. Au service des programmes de sélection Blond d’Aquitaine, INRA 95, Brun et Prim’Hosltein ainsi qu’en prestation de services pour des éleveurs, la Station permet une gestion des animaux optimale. Ils bénéficient d’un suivi continu sur le plan alimentaire et sanitaire.

Les génisses sont nourries de foin distribué à volonté et de 3 kg d’aliment complet leur garantissant une excellente fin de croissance.

Leurs chaleurs sont détectées avec l’aide de plusieurs cameras. Ce fonctionnement permet d’augmenter considérablement le nombre d’embryons collectés. Les normes sanitaires y sont très strictes, les femelles qui rentrent en station subissent des test sanitaires en ferme ainsi qu’à leur arrivée.

Un partenariat avec l’école vétérinaire de Toulouse permet de réaliser un suivi régulier de la station.

CATALOGUES ET VIDÉOS